Deux méthodes pour faire pousser des légumes en intérieur

Vous rêvez de faire pousser des légumes en appartement, mais vous ne savez pas comment vous y prendre ? Et si on parlait d’hydroponie et d’aquaponie ? Ces deux méthodes sont nées avec l’apparition du mini-potager intérieur, un concept qui révolutionne le quotidien des urbains les plus endurcis. Grâce à cette technique, il est désormais possible de faire pousser ses fruits et légumes depuis chez soi, sans même avoir à mettre le nez dehors.

L’hydroponie à la maison : quèsaco et comment on fait ?

L’hydroponie, c’est tout simplement l’art de cultiver son mini-potager hors du sol. Il vous faut juste un peu d’eau, de la lumière, une jardinière d’intérieure et une solution nutritive pour alimenter vos plantes. Et vous pouvez réaliser tout ça dans votre salon, sans passer par la case balcon ! Examinons cette mystérieuse technique.

Monter son installation hydroponique

  • Une ingénieuse petite capsule : L’hydroponie se base véritablement sur une méthode de jardinage inédite Elle fait pousser vos plantes domestiques grâce à une capsule remplie de graines et de terreau. Vous devez simplement insérer la capsule dans votre jardinière d’intérieur pour que la pousse commence. Et c’est garanti sans pesticides.
  • De l’eau qui nourrit  : Outre la capsule nutritive, votre mini-potager aura besoin d’eau pour fonctionner. Pour cela, il vous suffit de verser un peu d’eau dans votre jardinière intérieure et d’ajouter un sachet de nutriments spécialement conçu pour offrir tous les sels minéraux dont la plante a besoin.
  • Du soleil 365 jours par an : pendant l’hiver, les jours lumineux se font rares. C’est en général le moment où vos plantes rendent l’âme car elles ne bénéficient pas assez de soleil. D’où l’utilité de l’hydroponie à la maison. Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, votre potager intérieur bénéficie d’une lumière artificielle, qui a pour fonction de reproduire la lumière du soleil. La seule chose à faire est de bien penser à l’allumer et à l’éteindre matin et soir.

Au rayon potager, tout est possible avec l’hydroponie maison. On peut aussi bien cultiver des aromates comme le basilic ou la coriandre, que des champignons et bien d’autres fruits et légumes. Voici quelques exemples chez Prêt-à-Pousser.

L’aquaponie, ou comment faire pousser des légumes avec un aquarium

comment fonctionne l'aquaponie
schéma explicatif de l’aquaponie source : aquaponie.net

L’aquaponie est un savant mélange d’aquaculture et d’hydroponie. C’est une pratique tout à fait inédite inventée par les mayas qui fonctionne en circuit fermé et reproduit le cycle naturel de la nature. Comme l’annonce la vidéo ci-dessous, les résultats d’une culture de légumes en aquaponie sont assez surprenants et n’ont rien à envier aux labels bio.

Faire pousser des légumes en appartement est donc en théorie possible avec l’aquaponie, même si cela demande un certain investissement matériel et une bonne connaissance de l’aquariophilie en général et un petit talent de bricolage, l’idée étant de faire pousser des légumes chez soi grâce à des poissons ! Leurs excréments servant directement d’engrais à vos plantes, qui à leur tour les absorbent et filtrent l’eau des poissons.

Un aquaponiste a besoin de :

  • Un aquarium : pour y loger vos poissons et les laisser faire leur travail.
  • Des bactéries  : Ce sont elles qui transforment l’ammoniac présent dans les excréments du poisson en nitrates, assimilés par les plantes. C’est en absorbant ces nitrates que vos plantes pourront grandir joyeusement et nettoyer à bloc l’eau des poissons ! L’eau retourne alors dans l’aquarium et l’opération peut recommencer de plus belle.
  • Des plantes : Cela va sans dire, pas de mini-potager sans plantes ! À vous de choisir les fruits, légumes ou aromates qui vous font envies. Toutes les plantes potagères sont utilisables avec l’aquaponie, mis à part la pomme de terre et la carotte, qui ont besoin de terre.

L’avantage de l’aquaponie pour faire pousser des légume en intérieur ?

Sa rapidité. Vos fruits et légumes poussent presque deux fois plus vite que dans un potager normal. Les plantes reçoivent plus d’oxygène que dans la terre et peuvent donc croître plus vite. Et tout ça grâce à de petits poissons… En somme, quelle que soit la méthode choisie, vous pouvez donner libre-cours à votre âme de jardinier, peu importe la saison et l’endroit où vous habitez. Faire entrer la campagne en ville, ça n’est pas “si” compliqué finalement.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Une pensée sur “Deux méthodes pour faire pousser des légumes en intérieur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.