Trucs et astuces pour identifier une plante

L’identification des plantes est un hobby de nombreux français. Ces botanistes amateurs ou professionnels ont tous des tuyaux à partager pour identifier les plantes qui viendront compléter leurs herbiers. Voici quelques tuyaux pour vous aider.

Pourquoi observer les plantes ?

L’observation des plantes est un bon moyen d’apprendre à identifier les plantes. L’identification est une étape importante pour toute personne qui souhaite se forger une connaissance sur le vivant et le monde la botanique

Comment observer les plantes ?

S l’observation est la base en sciences naturelles, elle ne passe pas seulement par la vue. En effet, il existe d’autres moyens afin de reconnaître un végétal ou d’identifier une plante.  Certaines espèces étant très ressemblantes les unes des autres surtout pour les botanistes débutants, il est parfois nécessaire de fermer les yeux pour se laisser guider par d’autres sens.

Écouter : exemple du silène enflé qui siffle quand on le froisse

certaines plantes ont l’air tout à fait ordinaire, mais se elles se démarquent par certaines caractéristiques. C’est le cas du silène enflé qui émet un son très particulier quand on le froisse. C’est un exemple typique d’identification de plante par l’ouîe.

Le goût : l’exemple des clématites

Pour différencier deux types de clématites  (clématite des haies et clématite petite flamme), il faudra la goûter ! Passer une feuille sur sa langue vous  donnera une “petite flamme” bien caractéristique de la plante. Attention ne pas avaler les feuilles

L’odorat : différencier les plantes par l’odeur

De nombreuses plantes ont une signatures chimiques bien distinctes, ce qui peut vous aider à les identifier plus facilement. L’odorat est par ailleurs une des techniques d’identification les plus répandue et des plus efficaces. on pourra facilement différencier des espèces de menthes ou tout autre type de plantes en les sentant. Tout simplement.

La vue : utiliser une lampe de botaniste

Il n’est pas toujours facile d’identifier une plante au premier coup d’oeil, même pour le plus féru des botanistes. L’utilisation d’une loupe de botaniste peut vous aider à différencier les caractéristiques d’une plante et vous fera découvrir de nombreuses merveilles insoupçonnées.

L’utilisation d’une loupe de botaniste pour l’observation et l’identification d’une plante est très facile.Il suffit de retirer ses lunettes et de s’approcher de l’espèce à identifier.

identifier les plantes
identifier les plantes

Autres techniques pour identifier une plante

Ces premières méthodes sont sympathiques, mais pas toujours facile à utiliser, surtout lorsque l’on débute dans l’identification des plantes. Voici quelques idées supplémentaires pour vous aider dans votre quête d’apprenti botaniste.

La photo

Une randonnée dans la nature est l’occasion idéale de sortir votre appareil photo. Pourquoi ne pas en profiter pour photographier quelques plantes sur le chemin. Pour bien photographier une plante, pensez à lui tirer le portrait sous tous les angles afin d’avoir le maximum de détails possibles.

Une vue générale pour identifier la plante entière et dans son contexte naturel. Attention à la cadrer suffisamment près pour qu’elle reste reconnaissable.

Il faudra ensuite prendre en photo chaque partie de la plante. Cette étape vous aidera à en reconnaître les signes distinctifs plus facilement. On aura alors

  • identifier par sa base
  • identifier une plante par ses feuilles
  • les fleurs
  • la plante de face
  • la plante de profil
  • les fruits lorsqu’il y en a

Le dessin technique

Le dessin est un formidable outil de mémorisation visuelle qui vous aidera à identifier les plantes. Pas besoin de faire un chef d’œuvre, il s’agit juste de respecter les proportions et de reproduire de façon la plus précise (même votre trait est un peu grossier) la plante en question. C’est aussi une belle occasion de vous poser dans la nature et de respirer l’air pur !

A lire aussi : quelles plantes pour soigner les aphtes ?

La récolte d’une plante pour son herbier

Certains botanistes ont leurs propres herbiers. Si vous décidez de prendre la plante pour la ramener chez vous, alors il faudra la prendre complètement. Allez-y avec beaucoup de précautions pour en extraire toutes les racines. Dans la mesure du possible, je déconseille cette méthode, surtout si vous n’êtes pas scientifique. Une plante sera toujours plus jolie dans son état naturel que dans un herbier et il est préférable de les laisser en terre.

Utiliser une application qui vous aide à identifier les plantes

Il existe aussi plusieurs applications capable d’identifier les plantes. Tout comme Shazam, le fait avec les morceaux de musique, PlantNet vous aidera à identifier une plante en quelques clics. C’est assez pratique pour en connaître le nom rapidement et cela vous évitera de vous balader avec une encyclopédie botanique en randonnée.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.