Quel est le meilleur systeme de chauffage pour cet hiver ?

La transition écologique est très discutée en ce moment, car nous nous trouvons à un moment clé de notre histoire avec le climat. En effet, alors que (pour la grande majorité) nous prenons conscience des efforts à fournir pour limiter notre consommation d’énergie. Alors que le dernier numéro d’Usbek et Rica nous parle de collapsologie (la théorie de l’effondrement de nos sociétés développée par Pablo SERVIGNE dans son livre polémique “Comment tout peut s’effondrer”). Dans ce contexte, les petites actions concrètes se multiplient sur l’hexagone pour faire du bien à la planète. L’une des questions les plus vives pendant l’hiver reste celle du mode de chauffage à adopter. Comment se chauffer à moindre coût et sans trop polluer ? Existe t-il un chauffage économique et performant ? Vous le verrez, tout est dans le compromis.

Quel est le mode de chauffage le plus économique en France ?

Premier pôle de consommation des français représentant 14% des dépenses des français selon cet article du Figaro. Le chauffage est devenu un vrai enjeu pour les français. Le but est bien sur de voir sa facture baisser, tout en n’oubliant pas la problématique environnementale qui touche ce sujet. Autant se chauffer, mais en faisant le moins de mal à la planète.

Il existe 4 types d’énergies sont principalement utilisées pour chauffer un habitat :

  • l’électricité
  • le gaz
  • le fioul
  • le bois.

Comment s’y retrouver dans toutes ces propositions ? Certains systèmes de chauffage produisent même de l’eau chaude sanitaire. Parcourons ensemble les principaux modes de chauffage pour y voir plus clair

chauffage economique
Attention à la perte d’énergie qui vous coûtera cher (à la planète aussi) | source image : pixabay

Les différents modes de chauffage : avantages et inconvénients

Il existe quatre catégories d’énergie que les Français peuvent utiliser pour se chauffer :

  • L’électricité : c’est l’énergie qui est encore la plus utilisée aujourd’hui, près de 35 % des foyers sont chauffés à l’électricité alors que paradoxalement, elle coûte très cher. Est-ce la nostalgie d’un service public (EDF) qui fonctionnait bien il y a encore quelques années ? Son avantage majeur est que les appareils restent faciles à installer et à faire fonctionner au quotidien.Polémique : pour ou contre le compteurs Linky ?
  • Les énergies fossiles comme le fioul ou le gaz naturel : elles sont généralement recommandées pour les maisons. Le raccord au réseau de gaz naturel est privilégié car c’est une énergie peu chère même si son prix varie régulièrement, propre, et elle est assez performante. Par ailleurs, son utilisation se fait en continue contrairement au fioul domestique qui se voit stocké dans une cuve.

En moyenne, le fioul coûte plus cher que le gaz.

  • La géothermie telle que le chauffage par pompe à chaleur : c’est une solution performante et économique. Cette pompe récupère les calories présentes dans l’air extérieur et les transfère dans le circuit hydraulique interne de l’habitat. C’est une énergie non polluante qui permet de diminuer facilement le coût de la facture.
  • Les énergies végétales comme le bois : demeure une alternative rare, seulement 10 % des Français utilisent le bois pour se chauffer (les chaudières à bois sont les plus chères du marché).

A lire : le bois compressé est-il le meilleur bois de chauffage ?

Pour résumer, les systèmes de chauffage les plus économiques sont le chauffage au gaz et la pompe à chaleur. Parmi tous ces systèmes, certains proposent même la production d’eau chaude sanitaire.

Les chaudières hybrides : chauffer la maison et produire de l’eau chaude

Que ce soit pour la distribution d’eau chaude ou pour le chauffage de l’habitat, il existe des chaudières dites double service, qui regroupent les deux. Ce type de chaudière hybride permet de regrouper en un seul appareil ces différentes fonctionnalités. C’est le cas de la chaudière à gaz, au fioul et de la pompe à chaleur.

La chaudière hybride est un mode de chauffage constitué d’un ballon de stockage qui peut être directement intégré à la chaudière, selon les modèles.

A. un système de chauffage adaptable, mais volumineux

C’est un système qui peut s’adapter à chaque habitation en particulier, ce qui permet de faire des économies indéniables. Il est cependant volumineux et restera limité aux maisons et devient trop encombrant pour un appartement.

B. Entretien et maintenant des systèmes de chauffage hybrides

Le désavantage principal demeure au niveau de l’entretien et de la maintenance. Si l’appareil tombe en panne, c’est l’ensemble qui est paralysé. Les réparations peuvent coûter gros pour un système complexe comme celui-ci.

mode de chauffage maison

Chauffe eau : les systèmes courants de production d’eau chaude sanitaire

Ce sont des systèmes indépendants qui permettent de réchauffer l’eau pour un usage domestique quotidien. Le chauffe-eau électrique et le chauffe-eau au gaz sont les deux systèmes les plus classiques et les plus utilisés dans les foyers. Ils se déclinent tous les deux en chauffe-eau à accumulation ou instantané. À noter que le chauffe-eau instantané sert plus d’appoint, alors que le chauffe-eau à accumulation permet de gérer de plus grandes quantités d’eau.

  • Chauffe-eau instantané : idéal pour les petites logements. Ce système de chauffage est peu encombrant et assez économique du fait qu’il ne chauffe que durant son utilisation. Il ne nécessite pas d’entretien et il est resistant (20 ans en moyenne selon le site mychauffage.com)
  • Chauffe-eau à accumulation : le chauffe-eau à accumulation est assez courant, bien que de moins en moins installé. ce n’est clairement pas la solution la plus écolo, car il faudra faire chauffer le baril d’eau accumulée avant de prendre sa douche. On le trouve souvent, car il ne nécessite aucun travaux.
  • Chauffe-eau thermodynamique : il fonctionne de la même façon que la pompe à chaleur. Il récupère aussi les calories contenues dans l’air, et s’en sert pour augmenter la température de l’eau qui est stockée dans le ballon. Bien entendu, un appoint électrique peut prendre le relais si les températures extérieures sont trop basses. Il existe plusieurs types de chauffe-eau thermodynamique, dont le choix va dépendre de l’endroit où il va être installé (pièce à vivre, garage…). Il permet de réaliser d’importantes économies, contrairement à un chauffe-eau classique.

Pensez à vous poser les bonnes questions quant aux solutions de chauffage et de production d’eau chaude qui s’offrent à vous. Il est toujours plus prudent de miser sur des systèmes qui ne dépendent pas l’un de l’autre, en cas de panne par exemple.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.