Vaporisateur et e-cigarette, quelles différences ?

L’e-cigarette et le vaporisateur connaissent ces dernières années un immense succès. Ce sont en effet les principales alternatives qui s’offrent aux consommateurs face aux dangers si décriés de la cigarette traditionnelle. Si ce mode de consommation n’est pas bon pour pour la santé, il peut constituer une alternative au tabac pour tenter de contrecarrer progressivement l’addiction. Dans cette même logique, ces appareils profitent également d’un engouement sans précédent auprès des adeptes de phytothérapie.

Qu’est-ce qu’un vaporisateur ?

Disponible sur des distributeurs spécialisés comme Docteur-vaporisateur.com, le vaporisateur (qu’il soit portable ou de salon) sert à extraire les principes actifs des herbes séchées et broyées et des huiles et concentrés liquides en tous genres. Cet appareil a été élaboré pour chauffer les produits vaporisés à une température inférieure à 230°. C’est en effet la limite pour éviter toute combustion puisque l’appareil doit produire de la vapeur et non une fumée.

Afin d’obtenir cette vapeur, l’appareil produit un flux d’air chaud qui traverse et chauffe le produit. Contrairement à la flamme, cet air chaud ne met les plantes en contact avec aucune source de chaleur susceptible de les brûler. Concernant les composants, l’appareil comprend entre autres un élément de chauffage, un thermostat, un réservoir (pour recevoir le produit à vaporiser) et d’autres éléments qui en assurent le bon fonctionnement.

Très utile pour les fumeurs de cannabis thérapeutiques

Les consommateurs de cannabis thérapeutiques et récréatifs affectionnent particulièrement le vaporisateur. Cet appareil est également très utilisé dans l’aromathérapie. Il vaporise de nombreuses plantes médicinales, dont les vertus pour l’organisme sont diverses et variées.

Plusieurs fabricants se partagent le marché du vaporisateur et ils rivalisent d’ingéniosité et de savoir-faire pour proposer des produits toujours de plus en plus performants. Parmi les principaux fabricants de vaporisateurs, on peut citer Arizer Tech, Firefly, Storz & Bickel ou encore 7the Floor.

Qu’en est-il de l’e-cigarette ?

La e-cigarette n’a pas tout à fait les mêmes caractéristiques qu’un vaporisateur même si certains utilisateurs ont tendance à les confondre. La cigarette électronique a commencé à se faire connaître en France vers 2011, quand des milliers de fumeurs ont décidé d’arrêter la cigarette traditionnelle.

La cigarette électronique sert à consommer le tabac sans les effets néfastes de la fumée et sans les composants toxiques qu’elle contient. En effet, la e-cigarette fonctionne comme un vaporisateur puisque le liquide aromatisé est transformée en vapeur. Il n’y a pas de combustion étant donné que le liquide n’est pas en contact direct avec la source de chaleur.

Pour rappel : il existe une grande variété d’e-liquides, avec des arômes divers et variés. Il y en a littéralement pour tous les goûts.

Lire aussi : les conséquences du vapotage sur la santé

cigarette electronique
N’oubliez pas que la cigarette électronique est aussi mauvaise pour la santé (source image pixabay)

Quel appareil pour vous ?

Dans l’usage, l’e-cigarette est recommandée pour le tabac, surtout pour les fumeurs souhaitant diminuer leur consommation. En effet, le liquide sera alors associé à une dose de nicotine que l’utilisateur diminuera progressivement. D’ailleurs, le design de l’e-cigarette ressemble beaucoup à la cigarette traditionnelle. C’est donc un substitut parfait à la cigarette classique. Il y a cependant quelques différences, notamment cette possibilité de doser la nicotine. L’absence de combustion limite également les effets néfastes sur la santé.

D’autre part, beaucoup d’utilisateurs optent pour la cigarette électronique pour leur consommation de cannabis. D’ailleurs, il existe sur le marché des e-liquides au goût de cannabis, mais ne comportant pas de THC. De toute façon, se procurer du liquide comportant du THC est très difficile puisque cette substance est prohibée.

Par ailleurs, le vaporisateur est plus utilisé dans un but thérapeutique. Il offre une expérience plus agréable grâce à la possibilité de profiter au maximum des principes actifs des plantes médicinales.

Ainsi, le vaporisateur et la cigarette électronique sont deux appareils qui ont à peu près le même principe de fonctionnement. Les deux produisent de la vapeur à inhaler, non par combustion, mais par vaporisation de chaleur. Si vous voulez utiliser ces appareils pour arrêter de fumer, de nombreuses publications, comme celle-ci, en parlent en long et en large.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.