Quels sont les éléments indispensables d’un bon poulailler ?

Avoir des poules à la maison présente beaucoup d’avantages. Pleines de vie, les poules ravissent petits et grands. Cependant, il est important de connaître quelques règles pour bien les accueillir. Les poules ont d’abord besoin d’un poulailler. Sur le marché, on en trouve de toutes sortes et pour tous les budgets. Quel poulailler choisir ? Comment l’aménager ? Voici 6 éléments indispensables au bien-être de vos gallinacées.

Un abri avec un toit

Les poules ont besoin d’un abri pour se protéger des intempéries. Pour cela, veillez à choisir un poulailler avec un toit étanche. Pour améliorer sa longévité, il faudra penser à le nettoyer régulièrement.

Il existe des toits fixes, et des toits amovibles. Les premiers sont plus solides, tandis que les autres sont plus pratiques pour l’entretien.

Quant au matériau à privilégier, un toit waterproof bitumé est résistant à un prix raisonnable.

Un enclos grillagé

Les poules ont besoin d’un peu de place pour gambader. Si l’espace est trop petit, elles risquent de se piquer mutuellement et développer des maladies. L’idéal est de leur permettre de circuler librement dans le jardin à raison de 20 mètres carré par gallinacée. Lorsque cela est impossible, il existe aussi des enclos grillagés en plusieurs tailles. Ils présentent plusieurs avantages : sécurité, rotation de l’espace herbeux, potager protégé…

Pour bien choisir son enclos, il suffit d’appliquer la règle suivante : 4 mètres carré par animal.

Pour un cheptel de 3 individus, un enclos à poules de 12 mètres carré reste un minimum pour s’assurer de leur bien-être.

Un pondoir

Les poules aiment pondre leurs œufs dans un endroit sombre, propre et abrité. Pour aménager un poulailler, mieux vaut prévoir un pondoir. Celui-ci doit être suffisamment grand pour y accueillir une poule (40 x 30 x 30 cm). Fabriquer un pondoir maison est très simple avec des matériaux de recyclage (caisses, seaux, boites…). Aujourd’hui, de nombreux poulaillers ont des pondoirs déjà intégrés. Le toit se soulève pour faciliter le nettoyage et la collecte des œufs.

choisir un poulailler
choisir un poulailler avec perchoir

Un perchoir

Pour le bien-être des poulettes, il ne faut pas oublier d’installer des perchoirs. Leur instinct naturel les pousse à se percher sur une petite poutre en bois, une branche, ou un bâton. C’est ainsi qu’elles se reposent.

Là aussi, quelques règles s’imposent.

  • Prévoyez 25cm de largeur par poule. Un perchoir de 75cm accueillera 3 individus;
  • Privilégiez deux perchoirs parallèles ;
  • La hauteur devrait être de 30cm minimum ;
  • Oui aux perchoirs avec des angles arrondis, non aux perchoirs ronds.

Une litière

Pour assurer l’hygiène des poulettes, il faut prévoir une litière à disposer sur le sol du poulailler. Plusieurs matériaux sont possibles : paille, sciure, copeaux de bois, sable ou paille de lin… L’important est de choisir quelque chose de sec et le moins poussiéreux possible.

Si la paille est confortable dans les nichoirs, son pouvoir d’absorption est insuffisant pour les déjections. La sciure absorbe très bien l’humidité mais elle est trop volatile. Les copeaux de bois offrent une bonne capacité d’absorption. Cependant, ils sont souvent poussiéreux. L’idéal est sans doute une litière en paille de lin. Absorbante, non volatile et peu poussiéreuse, elle présente l’inconvénient d’être chère.

Une mangeoire et un abreuvoir

Les poules sont omnivores. Elles se régaleront de vos restes (légumes, épluchures, viande, pain…) et apprécieront aussi picorer des graines. Elles boivent également beaucoup d’eau. Il faut donc prévoir une mangeoire et un abreuvoir. Mieux vaut choisir une mangeoire facile à nettoyer et résistante. On en trouve en plastique ou en métal. Lors de l’achat, choisissez-en une peu profonde.

Astuce : Pour éviter d’attirer les nuisibles, placez la mangeoire dans l’enclos sous un petit toit, et rationnez la nourriture.

En bref

Pour accueillir quelques poules, il faut choisir un poulailler à aménager. Pour cela, vous aurez besoin :

  • D’un poulailler en bois bon marché
  • d’un enclos grillagé
  • De pondoirs ;
  • D’un ou deux perchoirs aux bonnes dimensions ;
  • D’une litière de qualité ;
  • D’un abreuvoir et d’une mangeoire abrités.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.