Comment faire des économies d’énergie  ? 3 solutions efficaces

La planète est en surchauffe, tous les indicateurs sont au rouge. Le vice président Al Gore a même ressorti une suite de son célèbre documentaire « une vérité qui dérange » pour nous expliquer qu’il est temps d’agir ensemble pour le climat. Malgré les avertissements, certaines personnes demeurent des « climato-sceptiques » convaincues et refusent d’accepter le danger imminent qui nous guette et s’interrogent encore sur cette urgence.

Pourquoi faire des économies d’énergie ?

S’il peut sembler bien difficile d’agir à notre petit niveau. Il faut pourtant bien commencer quelque part si l’on veut aider la planète et ne pas rentrer dans une crise climatique sans précédent. Les économies d’energies vont permettre de réinventer la manière dont nous produisons. On parle alors d’énergies vertes ou durables. (cf ce sujet à déjà été traité plusieurs fois ici et ici, n’hésitez pas à me dire si le sujet vous intéresse en commentaire)

Il existe bien sur pleins de moyens de lutte contre la crise environnementale (ex : partager cet article serait un bon début).

source : Une suite qui dérange : le temps de l’action (Allociné)

Économies d’énergie : les gestes simples qui sauvent la planète

La décision du président américain Donald Trump de sortir des accords de Paris a au moins eu le mérite de remettre la question de l’économie d’énergie sur le devant de la scène. Si on peut encourager nos dirigeants à trouver des solutions pour faire réaliser des économies d’énergie aux grandes entreprises, on peut aussi d’ores et déjà, dans le même temps, tâcher d’apporter sa contribution marginale au problème.

Il existe aujourd’hui pléthore de moyens pour réduire son empreinte écologique ; mais ce sont finalement des solutions assez simples qui sont les plus efficaces. Cependant, elles impliquent d’entrer entièrement dans une logique d’économie d’énergie, et parfois de changer de mode de vie assez radicalement.

Si vous n’en êtes pas encore là, ou préférez procéder de manière incrémentale, rendez-vous sur ce site pour découvrir comment économiser l’énergie grâce à l’intelligence artificielle.

1. Diminuer la voiture pour une forte économie d’énergie

Le premier poste de l’empreinte énergétique des Français est aujourd’hui la voiture. C’est un sujet difficile à aborder, dans la mesure où, pour la plupart d’entre eux, il s’agit d’un outil de travail et d’un vecteur de sociabilité indispensable.

marche à pied
Marcher, c’est excellent pour la santé !

On ne va donc pas demander au quidam d’abandonner son véhicule du jour au lendemain, en un claquement de doigts. Du reste, il serait fort peu souhaitable que l’intégralité de la population se mette sans crier gare à déserter les campagnes pour s’entasser dans les villes.

Cependant, il s’agirait de penser économie d’énergie dans notre manière de nous déplacer. On peut commencer par éviter de prendre la voiture quand c’est possible : en dessous de trois kilomètres, on peut largement se déplacer à pied. D’ailleurs, si chacun marchait une demi-heure par jour, on réduirait de 80% le risque de maladie cardiovasculaire.

…en dessous de trois kilomètres, on peut largement se déplacer à pied…

Les économies d’énergies peuvent aussi être un prétexte idéal pour rencontrer nos concitoyens, en faisant du covoiturage par exemple. Au lieu de considérer l’écologie comme une obligation, pourquoi ne pas y voir une parfaite occasion de vivre de nouvelles expériences ?

empreinte-ecologique-d-un-avion
Empreinte écologique d’un avion

2. Voyager consciemment

Beaucoup de gens l’ignorent, mais les plus gros pollueurs sont en fait les riches. Déjà parce qu’ils consomment plus, mais surtout parce qu’ils voyagent beaucoup, et tout particulièrement en avion.

Or un aller-retour Paris-Mexico est équivalent à un tiers de la dépense énergétique d’un foyer français par an. Plusieurs voyages en avion risquent donc de désamorcer tous vos efforts en matière d’économie d’énergie.

Là encore, il pourrait s’agir d’une chance inédite de découvrir des régions, qui, bien que plus proches, n’en sont pas moins charmantes. Rien qu’en France, qui connaît la Basse-Normandie, le massif du Pilat ou les Gorges de la Loire ?

Si vous souhaitez quand même prendre l’avion de temps en temps, libre à vous – à condition de compenser ailleurs (En isolant par exemple votre maison grâce à ces conseils pratiques).  Vous pouvez aussi privilégier des vols sans escales, plus efficients en économies d’énergie. Si vous partez loin, essayer aussi les voyages alternatifs comme par exemple l’écotourisme.

3. Manger moins de viande

Là encore, quand les gens se demandent comment économiser l’énergie, ce n’est pas souvent la première idée qui leur vient en tête. En France surtout, où la culture gastronomique fait une part belle à la viande, pas évident de se dire que celle-ci est l’un des principaux postes de dépense énergétiques au monde.

manger moins de viande
manger moins de viande, c’est bon pour la santé et l’environnement

Et si manger moins de protéines carnées, en plus d’être une économie d’énergie était bon pour votre santé ? Réponse ici.

Alors, si vous n’êtes pas prêts à devenir végétariens du jour au lendemain, pas d’inquiétude. Tâchez simplement de ramener votre consommation de viande rouge à une à deux fois par semaine, et d’acheter chez le petit producteur.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l’a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *