Comment entretenir une piscine de façon écologique ?

La piscine n’est pas ce qu’il y a de plus écologique, nous en conviendrons aisément. Elle s’avère pourtant très agréable, voir indispensable dans les zones les plus chaudes de France comme le midi. En dehors de son coût d’installation qui peut en rebuter plus d’un, une piscine fera aussi l’objet de frais d’entretien réguliers qu’il faudra traiter avec attention. Tout d’abord, pour garder en bon état son installation, mais aussi pour essayer de respecter l’environnement. La question se pose alors – Comment entretenir une piscine de façon écologique ?

Est-ce possible d’entretenir une piscine de façon écologique ?

Une piscine est souvent perçu comme un gâchis énorme d’eau. Avoir une piscine est souvent lié à l’idée de richesse et de luxe (un peu comme dans Scarface), pourtant, c’est aussi et surtout un lieu de vie qui vous permettra de sublimer votre jardin et d’en faire un coin de vie très agréable.

Contrairement aux idées reçues, une piscine dans un jardin ne consommera pas forcément plus d’eau qu’une autre activité courante de la maison (comme par exemple un arrosage de pelouse à l’année dans une zone sèche).

Si votre empreinte écologique vous tracasse, vous pouvez par exemple essayez de manger un peu de moins de viande rouge. Pourquoi cela ? Il faut environ quinze mètres cube d’eau pour remplir une piscine de huit mètres par quatre, soit l’équivalent d’environ deux kilos de viande de bœuf…

Cependant, voici quelques conseils pour être le plus écolo possible dans l’entretien de votre piscine.

Des économies d’énergie tu feras

L’hivernage de votre bassin, lorsqu’il est bien fait, vous évitera de gaspiller de l’eau

Il n’est pas nécessaire de vider toute l’eau de la piscine pendant l’hiver. Il existe deux méthodes d’hivernages qui vous aideront à économiser de l’eau dans votre bassin

  • Hivernage passif : cela consiste à vider partiellement votre piscine (de moitié pour arriver sous les skimmers) et à couper l’usage de la pompe (de nettoyage et à chaleur). Vous traitez l’eau restante avec les produits d’entretiens et vous la remplissez à nouveau quand les beaux jours arrivent. Il faudra cependant prévoir un traitement au chlore avec une dose un peu plus forte que prévu pour bien éliminer les bactéries.
  • Hivernage actif : ici, vous conservez toute l’eau du bassin et vous coupez la pompe à chaleur. Vous laissez en revanche la pompe de nettoyage active de façon discontinue (environ une heure par jour), cela pour faire circuler les produits dans l’eau et évitez que gel ou la glace.
Réchauffeur solaire pour piscine écologique

Chauffer sa piscine naturellement : il est possible de réduire l’usage des pompes à chaleur et de chauffer sa piscine naturellement avec un tapis solaire. Très écologique, un tapis solaire pour piscine va augmenter la température de l’eau d’environ 3 à 5 degrés sans consommer d’électricité. Le principe de ce dispositif est simple et bien pensé. Il consiste à faire passer l’eau de la piscine dans un tuyau pour la faire passer dans un tapis chauffant (au soleil) et le recracher dans la piscine. Vous trouverez ce genre d’outils chez tout bon spécialiste de la piscine sur Internet.

Des produits chimiques tu n’abuseras pas

Il existe plusieurs façons d’entretenir sa piscine sans passer par la case produits chimiques. Vous pouvez par exemple choisir un traitement au sel. Entretenir sa piscine au sel vous aidera à désinfecter votre bassin sans avoir à utiliser du chlore. Vous trouverez des pastilles de sel de piscine chez de nombreux revendeurs

Pour que le traitement au sel fonctionne, vous allez devoir utiliser un électrolyseur. Cet outil à installer sur le filtre produit un courant basse tension qui transformera le sel en désinfectant naturel. Épatant non ? En plus de cela, le chlore, sous l’action des rayons UV se retransformera en sel, ce qui diminue considérablement votre impact

Surveiller l’acidité de l’eau : le ph est l’indicateur qui permet de savoir si l’eau de votre bassin est acide ou alcaline. Au dela de 7,5, l’eau sera considérée comme alcaline. En dessous de 7, l’eau sera acide. Il est important de tester votre eau avant d’utiliser des produits d’entretien. Ces derniers seront plus efficace dans une eau « équilibrée », c’est à dire avec un PH compris entre 7 et 7,4.

Avant de surdoser vos produits d’entretiens pensez toujours « PH » et utiliser des correcteurs de PH pour vous aider à stabiliser votre bassin. Si vous ne savez pas bien comment faire, vous pouvez toujours faire tester votre eau par un spécialiste en piscine. Il vous suffira d’en apporter un échantillon et de lui demander de faire quelques tests. Il pourra ensuite vous aider sur la marche à suivre pour entretenir votre bassin de la façon la plus écologique qui soit.

plante aquatique
plante aquatique source : pixabay

Les écolos les plus convaincus pourront même ajouter des plantes dans leurs piscines. Ces bassins deviendront alors complètement naturels et pourront même apporter quelques surprises (petits animaux…) Néanmoins, cela vous demandera plus d’entretien et il faudra alors bannir l’usage de produits chimiques sous peine de voir votre flore aquatique dévastée.

A lire aussi

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.