Conseils sur la culture des fines herbes à la maison

Une collection de plantes aromatiques dans des pots, dans un endroit ensoleillé près de la maison est un grand atout pour le jardin et la cuisine. L’inconvénient est que de nombreuses plantes cultivées en pot meurent en hiver. Cependant, ils peuvent être récoltés à l’automne et entreposés pour être utilisés tout au long de l’hiver.

Matériel nécessaire pour commencer la culture des fines herbes

La plupart des plantes s’adaptent assez bien à la culture en pot, mais elles n’ont pas toutes les mêmes exigences. Les fines herbes sont relativement faciles à cultiver du moment qu’on leur fournit ce qu’on leur demande.

Avant de commencer, il va falloir faire la liste du matériel à rassembler et de choses à penser avant commencer vos plantations.

  • Des graines : vous trouverez des assortiments de graines de fines herbes sur de nombreux sites comme Amazon, ou dans des boutiques bio spécialisées. Pensez à prendre des graines bios afin de prendre un meilleur départ
  • Des pots : vous trouverez des pots dans des pépinières ou dans des centres de jardinages.

Ou allez-vous planter vos fines herbes ?

Il est important déterminer avant toute chose si vous souhaitez faire pousser vos fines herbes à la maison ou dans votre jardin.  Si vous souhaitez acheter des jeunes pousses de fines herbes pour les planter dans votre jardin, méfiez-vous des plantes cultivées en pot de supermarchés. Elles sont habituellement cultivées sous verre et sont souvent trop luxuriantes et stressées pour bien s’adapter à la vie en plein air.

Quand planter les herbes aromatiques dans un pot ?

Semez à l’intérieur au printemps des graines de fines herbes tendres comme le basilic, la marjolaine, la coriandre et les vivaces tendres comme l’estragon français. Certaines plantes peuvent vivre à l’extérieur toute l’année une fois qu’elles sont établies. Essayez la menthe, l’origan, le romarin, le thym et la sauge. Celles-ci peuvent être semées à l’intérieur comme avec les herbes tendres, ou semées à l’extérieur en mai dans des pots.

Attendez à la fin du printemps, jusqu’à ce que le temps se réchauffe pour acheter vos plantes herbacées. Les fines herbes cultivées en hiver sont vulnérables aux dommages causés aux racines dans les milieux de rempotage humides et froids. Ils sont généralement simples à propager.

Comment planter les herbes aromatiques dans un pot ?

Les fines herbes ont des racines plongeantes, ce qui nécessite un pot assez profond. Choisissez donc des contenants qui donnent aux herbes une racine profonde où elles peuvent être laissées sans être dérangées.

Utilisez un compost granuleux et bien drainé, en ajoutant jusqu’à 25 % en volume de gros grains ou de perlite à un compost à base de terreau. Gardez le compost humide, mais jamais détrempé. Utilisez un engrais équilibré pour encourager la croissance des feuilles, plutôt qu’un engrais riche en potassium qui pourrait favoriser la floraison.

Le rempotage des fines herbes

Le rempotage de vos plantes va dépendre des types d’herbes plantées et de leurs variétés.  Certaines plantes comme la menthe ne sont pas très heureuse en pot. Il est dont préférable de la replanter régulièrement, en plongeant ses racines dans un terreau riche en nutriment. En revanche, les plantes vivaces plus grosses comme le romarin et la sauge peuvent être laissées dans des contenants pendant plusieurs années avant d’être rempotées. La baie peut aussi être une plante ornementale cultivée en pot, mais utilisez un compost.

Attention au froid hivernal !

Vos fines herbes ont de fortes chances de mourir hiver. En effet, la plupart d’entre elles supporteront mal des conditions climatiques extrêmes du au froid hivernal. Il faudra les déplacer dans des endroits appropriés, un peu à l’abri des intempéries. (dans un endroit sec, dans un garage lumineux ou chez vous).  Si vous n’avez pas de place chez vous ou que vous souhaitez les laisser dans le jardin, alors vous pouvez confectionnez un abri !

Vous pouvez fabriquer un abri de fortune en installant une simple feuille de verre ou de contreplaqué pour les protéger des pluies abondantes  et de l’humidité. Placer vos pots sur des briques pour éviter l’engorgement d’eau. Si l’on prévoit un temps très froid, protégez les contenants du gel en les enveloppant dans du polyéthylène à bulles. Attention, certaines herbes tendres comme le basilic ne peuvent être cultivées qu’à l’intérieur, dans une serre, une véranda ou un rebord de fenêtre chaud et lumineux, sans givre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.