Avoir de bonnes relations avec ses voisins, ça se travaille !

Connaissez-vous vos voisins ? Que l’on soit propriétaire ou locataire d’un bien immobilier, on aura toujours des voisins. Cela peut sembler idiot, mais cultiver de bonnes relations avec ses voisins peut-être sacrément pratique en cas de coups dur et peut vous aider à mieux vivre. La valeur d’une bonne relation avec un voisin peut vraiment vous changer la vie et faire la différence lorsque se trouve dans une situation un peu compliqué, si l’on perd ses clés par exemple.

La question du mieux vivre ensemble touche de plus en plus de Français. Des initiatives comme la fête des voisins le démontrent : de plus en plus d’entre nous souhaite connaître leurs voisins afin de développer un esprit communautaire dans leur copropriété ou leur appartement. Voici quelques-unes des raisons les plus populaires pour lesquelles il est si avantageux de connaître vos voisins.

Pourquoi c’est super de connaître ses voisins ?

1. Espace commun partagé

Beaucoup de communautés de voisins comme les copropriétés ont des parcs et des espaces ouverts partagés. Savoir communiquer avec ses voisins aidera beaucoup lorsqu’il faudra changer de syndic et les comparer en ligne ou encore se mettre à râler pour avoir une cage d’escalier plus propre.

A contrario, si vous allez visiter vos voisins uniquement lorsqu’il y a un problème, il y a de fortes chances pour qu’il vous claque la porte au nez, si le problème ne les concerne pas directement.

2. Prendre soin de son quartier

« Être voisin, c’est aussi savoir veiller sur l’autre ». Certaines communautés de voisinage se sont données le mot et ont décidés de veiller ensemble sur leur propriété.Ainsi, cultiver de bonnes relations avec vos voisins pourra grandement contribuer à prévenir les activités criminelles dans un quartier. (ex : cambriolage, maraude nocturne…) Vous vous sentirez plus en sécurité, et s’il vous arrive quand même un pépin, vous pouvez compter sur vos voisins pour témoigner auprès de la police.

Par ailleurs, ce type d’initiatives peut également aider à augmenter la valeur des propriétés ou, à défaut, à les empêcher de chuter. Sans même parler de la qualité de vie qui change du tout au tout. Sachant que votre quartier est sûr et que votre maison bénéficie de la protection d’une surveillance communautaire

3. Commander ensemble

Une autre grande tendance dans les communautés de voisins, c’est de faire des achats groupés ! Si vous souhaitez faire livrer vos produits frais via une AMAP, vous pouvez demander à vos voisins de recevoir les colis pour vous ou mieux encore, les commander ensemble.

panier de légume bio
Un beau panier de légumes bio à partager entre voisins – source image pixabay

Ceci est particulièrement utile, par exemple, dans l’achat d’articles comme la viande biologique ou d’autres aliments directement auprès d’un fournisseur. Le volume important d’achats pour certaines offres de vente oblige à répartir un achat entre plusieurs ménages. Les voisins sont les groupes les plus faciles à bénéficier de ces offres d’achat en vrac.

4. Garder ou faire garder les animaux de compagnie

Beaucoup de ménages français ont des chats, des chiens ou plus largement des animaux de compagnie (il suffit de voir les tendances des vidéos sur youtube concernant nos bestioles favorites pour constater l’ampleur du phénomène…). Lorsqu’un ménage est absent, ces animaux ont tout de même besoin de soins réguliers.

Dans de nombreuses communautés de voisins, les habitants de la résidence comptent sur des gardiens d’animaux professionnels pour visiter la maison et prendre soin des besoins de base de leurs animaux de compagnie. Ce ne sera pas nécessaire si vous faites confiance en votre voisin, il suffira d’un arrangement informel pour développer un peu d’entraide bien naturelle et éviter certains des coûts élevés de la garde d’animaux domestiques et des animaux de compagnie.

5. Transports & communauté

Les habitudes de transport évoluent aussi grâce au voisinage. Le covoiturage entre voisins est en effet très commode car il vous permet de vous déplacer tout en limitant drastiquement votre impact écologique, De plus, de plus en plus de gens constatent qu’il est plus facile de se rendre à des événements centrés autour d’une communauté locale.

Les barbecues de voisinage peuvent alors impliquer un quartier ou une autre petite communauté locale (ex : association), permettant aux participants de moins se déplacer avec leurs véhicules personnels.

apéro entre voisin
organiser un apéro entre voisin est un bon moyen de briser la glace – source image : Pixabay

Quelques idées pour apprendre à connaitre ses voisins

Ce n’est pas toujours facile de connaitre ses voisins et d’oser faire le premier pas pour tisser un relation. Il faut du cran, un peu de diplomatie, mais surtout rester naturel. Voici en bonus quelques idées pour aider les plus timides à rencontrer leurs voisins.

  • Faites une promenade dans votre quartier : une simple promenade quotidienne dans votre quartier vous permettra de reconnaître facilement les habitués. Après quelques jours, il sera plus facile d’engager une conversation.
  • L’ingrédient pour une recette : il vous manque un peu de poivre, vous pouvez aller le demander à votre voisin pour qu’il vous dépanne. il ne vous dira pas non et vous pouvez alors entamer une petite conversation. Si  vous lui demandez un tire-bouchon, c’est encore mieux, car vous avez l’excuse parfaite pour organiser votre premier apéro entre voisins.
  • Offrez-leur une préparation culinaire : Vous avez fait un gâteau ou quelques crêpes ? Pourquoi ne pas en garder quelques une pour votre voisin ?
  • Présentez-vous : le plus simple est encore d’aller vous présenter et de briser la glace.

Ce ne sont que quelques-unes des raisons principales pour apprendre à connaître ses voisins. Investir du temps dans sa communauté est toujours une bonne idée qui porte fruit à moyen terme.

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.