Comment récupérer les graines de tomates pour les utiliser dans le jardin ?

Les tomates sont très utilisées pour la cuisine, ce fruit populaire s’intègre dans toutes les cuisines du monde. Vous pouvez facilement récupérer les graines de tomate pour les reproduire plus tard dans votre potager. Cela permet d’avoir des tomates de bonne qualité et de perpétuer le cycle infini de la vie et du potager. Comment récupérer des graines de tomates pour semer ?

Pourquoi vouloir récupérer ses graines de tomates ?

Difficile de comparer une sauce tomate avec des ingrédients cultivés depuis votre jardin avec un pot vendu en supermarché. Même les sauces tomates bio n’ont pas la même saveur qu’une sauce cultivée soi même. Cultiver son propre jardin n’est-ce pas la meilleure façon de s’assurer de la qualité de ses produits après tout ? En cultivant vos tomates vous même, vous vous assurez de ne pas utiliser de pesticides quels qu’ils soient.

Graine de tomate
Oh la belle tomate !

Et la meilleure façon d’être 100 % autonome dans la production de vos tomates est encore de récupérer les graines pour les conserver et les utiliser pour la récolte de l’année prochaine.

Avant de commencer, il est important de n’utiliser que des graines de tomates saines et bien mûres et d’éliminer celles des variétés hybrides.

Différence entre graines de tomates naturelles et hybrides

Selon semencespaysannes.org – une association qui milite pour le droit d’utiliser des graines naturelles – les semences hybrides sont une arnaque et tiennent davantage à un concept commercial échafaudé que d’un réel progrès.

Extrait de l'article sur semencespaysannes.org
Extrait de l’article sur semencespaysannes.org

En effet, les graines de tomates hybrides proviennent d’un croisement entre deux variétés de tomates (A & B). La ‘reproduction’ de ces deux tomates naturelles par le biais d’un processus technique (qui me dépasse..) va produire une nouvelle variété de tomate hybride qui produira des graines infécondables et donc inutilisables. (source)

Le jardinier ou le producteur qui utilisent des graines hybrides n’aura donc pas la possibilité d’utiliser des graines hybrides pour la reproduction de ces pans de tomates et sera condamné à en racheter chaque année.

Comment récupérer des graines de tomates pour semer plus tard ?

Avant tout chose assurez-vous que les tomates proviennent de graines naturelles et non hybrides.

  1. Coupez les plus gros fruits en deux et extrayez les graines. Utilisez la chair du fruit pour la sauce. Les petits fruits peuvent être placés directement dans un broyeur à viande ou un robot car les machines de cuisine n’endommagent pas les graines.
  2. Diluer la pâte obtenue avec les graines avec la même quantité d’eau et laisser reposer pendant deux à trois jours dans un récipient ouvert à température ambiante normale. Remuez deux fois par jour. Cela commence un processus de fermentation qui permet de séparer la couche gélatineuse autour des graines.
  3. Si une fine couche de champignons se forme sur la pâte, passer le tout à travers un tamis et rincer.
  4. Placez les graines sur une assiette ou un filtre à café et laissez sécher à l’ombre. Tourne les graines une ou deux fois.
  5. Placer les graines séchées dans un bol et les ranger dans un endroit frais et sombre jusqu’au printemps.

Taddaaa, vous voila prêt pour planter vos tomates l’année prochaine !

A lire aussi

Bruno

Nature, jardinage, cuisine et plein air. Voltaire nous l'a bien dit : Il faut cultiver son jardin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.